jeudi 25 juillet 2024
Contributions

Le mensonge dans l’ADN

Macky sall, à l’issue de son dialogue de farce avec une certaine société civile, certains syndi-xáalis, certaines associations et une partie du patronat, des conclusions ont été annoncées hier samedi 05 novembre 2021.

Macky Sall a encore pour la nième fois annoncé la baisse des prix des denrées de premier nécessité.

Mais vu les chiffres annoncés, on aura du mal à croire qu’on est dans du sérieux. N’a-t-il pas dit pour le riz et le sucre, que la mesure entraînera une baisse du kilogramme du riz qui passe de #350 à 325 francs. Soit une baisse de 25 francs compte non tenu des 25 Francs qui ont déjà été pris en compte. Le litre d’huile passe de #1200 à 1100 francs. Soit une baisse de 100F le litre. Le kilogramme du sucre passe de #600 à 575 francs, soit une baisse de 25 francs.

Je rappelle que les chiffres utilisés ci-dessus ne sont pas conformes avec à la réalité que vivent les Sénégalais. Si nous prenons le riz, le kg est à 400f, pour l’huile, le litre est à 1900f, pour le sucre, le prix est à 700f…..entre autres fourberies. Pour rejoindre le commissaire Boubacar Sadio qui disait:《Monsieur le Président de la République, quant au mensonge, il est aisé de constater, par son ampleur, sa récurrence et sa fréquence, qu’il constitue l’ADN de votre régime. Tout le monde s’y adonne et semble s’en délecter. Les gouvernants actuels mentent à longueur de journée sans se soucier de l’effet dévastateur de leurs attitudes et du mauvais exemple qu’ils offrent à la jeunesse. 》

Oui monsieur le commissaire vous avez parfaitement raison. Combien de fois, le ministre du commerce, Aminata Assom Diatta est sortie pour nous annoncer la baisse des prix des denrées de premier nécessité en empruntant la même forme.

Un pouvoir hérite la vulnérabilité d’un château de cartes quand il
👉 se repose sur le non-respect des promesses faites au peuple pour se faire élire,
👉œuvre pour la dégradation des conditions de vie de ses populations,
👉 s’impose par la corruption, l’arrogance, l’autoritarisme et le despotisme.

Dans le même sciage, je me fait violence, monsieur le président, pour ne pas fatiguer mes lecteurs, à énumérer vos reniements de 2012 à aujourd’hui. Mais je ne peux m’empêcher de parler de votre parole donnée concernant le 3e mandat.

Vous l’aviez crié sous tous les toits jusqu’à l’écrire dans votre ouvrage intitulé « Sénégal au cœur: à sa page 165 où vous dîtes : « Et me voici de nouveau, devant vous en vue de solliciter votre confiance pour un second et dernier mandat ».

L’éthique de la parole donnée est sacrée pour nous africains comme aimait le rappeler le professeur Mari Tew Niane en ces termes:《 Lorsque les courtisans et les laudateurs, comme des abeilles sur du miel, prennent pieds au Palais, bouchent les allées du Pouvoir, chantent, conseillent et obstruent les oreilles du Président, tout lui semble possible. Renier la parole donnée, marcher sur les principes jadis proclamés et, avec une bénédiction toujours contingente des anciennes puissances coloniales, marcher à pas de course, sous les rythmes d’une fanfare assourdissante, vers un troisième mandat jadis combattu. Même si les institutions le légitime, l’Homme africain digne, ayant la main et l’esprit sur la Charte du Kourougan Fouga, fut-il Président, se ressaisit toujours, car il sait que l’éthique de la parole donnée est plus forte que le chant mielleux mais éphémère des courtisans.》

Par ailleurs, le président, sur l’emploi des jeunes nous parle de docker ou débardeur. Ceci prouve à suffisance qu’il est très loin d’être conscient de l’expertise de la jeunesse de son pays.

D’où le conseil que je prodigue à cette jeunesse désœuvrée, méprisée par son président et laissée à elle-même de prendre son mal en patience en prenant toutes ses dispositions pour en découdre avec ce fléau surtout en allant chercher une carte d’identité nationale envue de préparer les présidentielles de 2024.

PS: 《Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs》 Alinéa 2- Article 27 de la constitution sénégalaise.

Babacar Ndiaye dit BABA Ndiaye chargé de com PASTEF WACK NGOUNA

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x