La grande Alliance Yewwi/Wallu Impose le second tour à Macky

Les élections législatives permettent aux populations de choisir leurs représentants au sein de l’assemblée nationale pour le contrôle de l’action du gouvernement.

Le mode scrutin Appliqué au Sénégal pour les élections législatives est le scrutin uninominal majoritaire à un tour: un seul tour de scrutin est organisé et le candidat arrivé en tête est élu.
Ce mode de scrutin a le défaut de pouvoir mettre a la tête d’une circonscription, d’un département un ou des candidats dépositaires des suffrages de la minorité des populations.
Par exemple : Le candidat de Benno Bokk Yakaar peut arriver en tête avec 30 000 voix, Yewwi 25 000 Wallu 15 000.
Avec le mode de scrutin susmentionné, dénommé « raw gaddu », le candidat de Benno remporte les élections , Sans aucune autre forme de procès.
Pourtant, le souci de légitimité démocratique aurait imposé un second tour pour que le candidat dépositaire de la majorité des suffrages puissent représenter les populations de la localité. 25 000 + 15 000 > 30 000

Dans le cadre des élections législatives du 31 Juillet 2022, la grande Alliance Yewwi / Wallu impose un contexte de second tour. Le « raw gaddu que veux nous imposer le regime actuel sera inopérant, et pour cause : Pour être député ll faudra être propulsé par une force majoritaire. Second Tour Par force !

Cette Alliance empêche le régime actuel de dormir et je ne vois pas comment le Président Macky Sall peut finir son deuxième et dernier mandat sans cohabitation

Momo Seck
Pastef France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.