Je vous salue, mais je ne peux vous donner la main

A propos du Coronavirus, le décompte de ce matin (3 février à 10h) était de 89 197 cas confirmés dans le monde, 3 048 décès et 45 110 patients guéris. Une nouvelle augmentation du nombre de contaminations en Chine et les premiers décès à déplorer aux Etats-Unis et en Australie ont été enregistrés. Quinze nouveaux cas par-ci, huit autres par-là, l’énumération ne fait que se poursuivre, l’épidémie continue à se propager et l’inquiétude de la population augmente de plus en plus. Comment peut-il en être autrement ?

Les trois premiers cas confirmés de coronavirus en France Outre-mer ont été annoncés hier par l’Agence régionale de santé de Guadeloupe. Aucun cas de l’épidémie n’était connu hier dans les deux départements français. Dans les ports ou aéroports de la région, les citoyens réclament des contrôles sanitaires plus stricts pour tous les voyageurs qui arrivent. Au total, cent trente (130) cas ont été confirmés en France, dont 72 font partie «d’une chaîne de transmission », 35 reviennent de pays étrangers où circule le virus, 7 ont été détectés par le test systématique en détresse respiratoire aiguë. Les autorités françaises ont décidé d’annuler tous les «rassemblements de plus de 5 000 personnes» en milieu fermé. Le Conseil français du culte musulman a demandé dimanche aux imams et responsables de mosquées de prendre toutes les mesures nécessaires.

Il va donc falloir nous habituer à ces décomptes pour encore des semaines. Les autorités sanitaires, internationales, sous-régionales ou nationales doivent faire preuve de transparence dans la communication permettant ainsi d’éviter les réactions exagérées et la paranoïa du genre «on nous cache des choses, on ne nous dit rien.». Le fait d’avoir peu de cas répertoriés dans le continent africain est plutôt positif. Mais le fait de voir la propagation rapide de l’épidémie dans le reste du monde et cette litanie qui n’a pas l’air de vouloir s’arrêter est-il de nature à rassurer les populations africaines ?

Dans tous les cas, pour tenter de freiner l’épidémie, une des solutions recommandées, la plus efficace, qui fonctionne et qui est la plus accessible est… d’éviter de se serrer la main. Il va falloir que l’épidémie ne dure pas trop longtemps, sinon d’ici quelques mois qu’en sera-t-il de la convivialité, au bureau, dans les terrains de sport, au super-marché…

Je ne peux conclure sans faire un clin d’œil à Ismaila Sarr pour l’exploit de son équipe (Watford) contre celle de Sadio Mané (Liverpool) ce week-end : trois buts à zéro, deux buts et une passe décisive pour Ismaila Sarr.

Je te salue, Ismaila Sarr, mais je ne peux te donner la main…

Abdou SONKO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *