Fermeture des mosquées pour cause de coronavirus : quand l’autonomie des communautés religieuses remet en cause l’autorité étatique

L’ampleur de la polémique née de cette affaire nous autorise à y porter un regard en tant que citoyen sénégalais, soucieux de la cohésion nationale et de l’exercice normal de l’autorité étatique dans l’intérêt de tous les citoyens.

Le refus ce vendredi 20 mars 2020 par certaines communautés religieuses musulmanes de respecter la mesure de fermeture des mosquées prise par l’État a été interprété comme une crise d’autorité de l’État (lien ici, ici et ). Cette crise est d’autant plus profonde qu’elle a suscité de nombreuses interrogations parmi nos concitoyens sur leur égalité réelle devant la loi face à ce qui est perçu comme une autonomie des communautés religieuses musulmanes face à l’autorité étatique.

Notre analyse procède d’abord, d’une interrogation concrète sur le concept de nation sénégalaise, puis d’une restitution complète des faits à l’origine de la polémique. Par suite, nous nous sommes interrogés sur l’impact de l’autonomie des communautés religieuses sur l’autorité étatique et ses conséquences sur le sentiment d’égalité de traitement des citoyens devant la loi. Enfin, la responsabilité de l’Etat dans cette affaire a été clairement identifiée avant d’envisager des solutions susceptibles de restaurer son autorité face à la pesanteur des communautés religieuses.

Nous vous prions de trouver ci-contre le lien vers l’article complet (Cliquez ici).

Hamadou SABALY
Juriste, titulaire du Certificat d’aptitude à la profession d’avocat

Partager

Un commentaire

  1. C’est très pertinent Amadou tout cela résulte du fait qu’on essaye de construire une nation avec de mauvaises bases, c’est comme construire une maison avec des fondations inadaptées. Le pire dans tout cela c’est que durant ses 60 ans d' »indépendance » les gouvernants qui se sont succédé était conscient du problème mais ça ne leur gêne nullement. À mon avis pour la gestion des cultes on devrait s’inspirer du modèle français avec une séparation net entre les pouvoirs étatique et « pouvoir » religieux créer une direction des cultes avec une représentation de chaque culte pour faire le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *