jeudi 25 juillet 2024
ContributionsPolitique

Économie du discours du président Ousmane SONKO

Le président de PASTEF est revenu sur l’état du monde, l’origine économique (énergétiques) et géopolitique du conflit russo-ukrainien avant de faire un rappel historique sur les relations diplomatiques conflictuelles entre les occidentaux pilotés par les États-Unis et le bloc Est composé de l’Union soviétique (actuelle Russie) et ses alliés dont la Chine et l’Iran.

Il a profité de l’occasion pour préciser que la guerre par pays africains et asiatiques interposés a toujours été le mode d’emploi des grandes puissances du monde. Aujourd’hui, l’Ukraine est une nouvelle victime d’une guerre par procuration entre les Etats Unis et la Russie. Cette fois-ci comme à l’époque de la guerre froide, c’est un autre pays qui est sacrifié et qui devient ainsi le terrain d’affrontements des deux mastodontes que sont les Etats Unis et la Russie même si des pays européens comme la France essaient de jouer l’intéressant en enchaînant les déclarations de défiance.

S’agissant de la restructuration du parti, le président SONKO a précisé que les considérations typiques de clichés sur l’importance relative des gens selon leurs postes ou fonctions n’ont pas leurs raison d’être dans le parti puisque la majorité de ceux qui travaillent beaucoup pour le parti n’occupent aucun poste.

Il a demandé aux militants de concentrer leurs efforts dans l’essentiel et d’ignorer les polémiques et les sujets inutiles, de ne plus répondre aux apéristes qui n’ont que leurs injures et leurs calomnies parceque convaincus qu’ils ont perdu la bataille.

Il a vivement recommandé aux militants de continuer le travail de massification du parti et de sensibilisation des Sénégalais sur le projet politique de PASTEF.

Pénétrer les masses populaires en zone urbaine comme en milieu rural, les convaincre de voter pour notre projet, telles sont les seules voies d’une prise de pouvoir en 2024 dans la sérénité.

Enfin Ousmane SONKO d’annoncer que sa tournée nationale commence et ne prendra pas des allures d’une campagne électorale ou d’une caravane. À ce propos, il a mis en garde le gouvernement sur toute tentative de sabotage de cette tournée communément appelée « Nemmeku Tour ». Une tournée de proximité qui va baliser le terrain pour une victoire éclatante en 2024.

Un hommage rendu à tous les militants et à certains qui se sont distingués dans leurs méthodes innovantes de sensibilisation et de massification.

Ansou SAMBOU
Membre du SN-COM PASTEF

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x