COVID19 : Les symptômes d’un micro-problème sénégalais

Le Keepar, un pays de la teranga, corona ne dira pas le contraire. Oui Mr Corona prend du thé en groupe, fais ses emplettes au marché Castor, partage le « laakh » du ngeunté. Il a eu le temps d’être logé et nourri gratuitement à l’intérieur du pays. Depuis, il a pris la nationalité et est devenu communautaire. Il est bien keeparois déjà habitué à nos comportements.

Lui-même se sent peut-être étonné de voir qu’ici les gens ne le prennent pas encore au sérieux malgré son CV reluisant en dégâts humain, social et économique dans les autres pays où il a servi. N’oublions pas que nous sommes le seul keepar où on positionne un officier de sécurité pour empêcher aux populations, pourtant pour leur propre bien, de traverser une autoroute. La tragédie du Dioola n’empêche jamais des surcharges dans nos transports. La culture du danger nous définit.

Le danger qui se caractérise de jour en jour et révélé par la voix tremblante de Boy Yoff quand il pointe chaque jour pour son nouveau job, «Annonceur de mauvaises nouvelles», depuis le 02 mars. Il ne doit pas être bien en ce moment et doit se préparer aux éventuelles séquelles de cette pandémie. Du moment qu’il est « seul », abandonné par ses concitoyens et «mis en quarantaine» par ses collègues du gouvernement. Quand la situation actuelle est catastrophique et qu’on voit ses compatriotes rivaliser d’ardeur dans l’interprétation des Ayatts ou des Khassidas pour la fermeture ou non d’une mosquée, on peut attraper facilement la fièvre. Et quand Tonton Elaj, connu pour ses irruptions furtives sur les plateaux de sa télé, se prête au jeu risqué d’examen de la foi on y apprend forcément que la bêtise n’a pas d’âge. Faisons-nous face à une pandémie ou sommes-nous dans un match de foi où toute sorte de tacle appuyé est autorisée ?

Le monde est dans une crise sanitaire internationale jamais connue. Macron a passé une commande de 250 millions de masques, Conté inhume 600 de ses enfants par jour, Essebsi impose un confinement général et Kagamé barricade le Rwanda à cause de 17 cas, ici on défie et l’autorité et le virus. Mr Corona a décidé de l’arrêt du Premier League, du NBA, du report de l’Umra et peut-être du Hajj, du report de l’Euro, bientôt du report des JO et du clouage au sol des avions des « super-puissants » du globe. Pouvons-nous l’empêcher de décider de la fermeture de mosquée ? A moins qu’on ait une folle envie d’un suicide collectif.

Trump certes dubitatif va utiliser la chloroquine pour traiter ses cas. Sous le keepar si ce n’est pas un traitement à base de cheveu magique, c’est forcément un mélange de 17 composantes à boire et à mettre sur le corps ou un «Khala ma ndir badioo, corona do fi diaar». Je ne sais pas vous, mais corona et toute autre situation du genre m’aide à mettre le curseur sur nos propres virus.

Que le Seigneur soit notre secours. Après qu’on ait respecté les mesures de prévention.

Bonne semaine homokeeparensis !

CitizenLY

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *