Pénurie récurrente d’eau au Sénégal : non maîtrise des mécanismes de distribution et d’approvisionnement de l’eau ou mauvais choix de gouvernance ?

Au Sénégal, l’eau potable est une ressource rare pour les populations. Aussi longtemps que je me souvienne, l’accès à cette denrée vitale a toujours été un problème. De nombreux sénégalais à travers le pays et notamment dans les territoires les plus reculés, sont régulièrement privés d’eau potable. Quant aux villes, elles sont approvisionnées de façon aléatoire en eau courante. L’accès à l’eau reste un des problèmes majeurs des populations.

Dakar, la capitale du Sénégal, n’est pas épargné. Déjà en 2013, en plein pic de chaleur, les dakarois avaient fait face à une pénurie d’eau potable – engendrant une situation intenable – qui avait durée plusieurs mois. Face à la grogne populaire, le chef de l’État sénégalais avait initié un « conseil présidentiel sur l’eau » dont l’objectif premier était d’apporter des solutions pérennes aux pénuries récurrentes.

Cinq ans et quelques centaines de promesses présidentielles plus tard, la situation est toujours la même, sinon pire. Les dakarois sont assoiffés depuis plus de trois mois. Comme à son habitude, le gouvernement les abreuve de promesses, mais chaque décision prise témoigne d’une absence totale de maîtrise de la problématique. Chaque action trahit une impossibilité de proposer de vraies solutions aux populations.

Pourtant, le Sénégal est entouré d’eau : le fleuve Sénégal d’un côté et l’océan Atlantique de l’autre. Le pays est aussi traversé de nombreux cours d’eau. Les experts disent que la nappe phréatique du Sénégal n’est pas extrêmement profonde et contient une eau de bonne qualité. Alors pourquoi ce problème récurrent d’adduction d’eau ? est-ce dû à la non maîtrise de l’exploitation et la gestion de l’eau ? Les choix politiques qui sont faits, sont-ils toujours les bons ?

Des membres de PASTEF ont initié une étude sur la question de l’accès à l’eau potable au Sénégal afin d’éclairer les populations sur le sujet. Pour comprendre le problème, il est nécessaire de comprendre les différents mécanismes. Ainsi, l’équipe s’est intéressée à plusieurs axes de réflexion, parmi lesquelles :

  • Quels sont les acteurs du service public de l’eau au Sénégal ?

  • Quel est le régime juridique de l’accès à l’eau, quels sont nos droits relatifs à l’eau ?

  • La politique publique de l’eau au Sénégal est-elle « efficace » ? Comment la rendre meilleure ?

Dans les jours qui viennent, seront proposées une série d’articles analytiques et des pistes de solutions en ce qui concerne le problème d’accès à l’eau potable au Sénégal.

Si parmi nos lecteurs certains ont des connaissances sur la question du service public de l’eau et qu’ils souhaitent partager leurs réflexions et analyses, ils peuvent contacter la rédaction du site par WhatsApp au 0033648089147.

Partager
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *