Ne diaboliser pas ! (Boubacar BA)

Le collectif des cadres politiques casamançais du BBY a décidé de répondre au Président Sonko suite à sa récente tournée à Ziguinchor sur la phrase plus politique qu’elle ne dérange : le Président Macky Sall et son gouvernement n’aiment pas la Casamance. Le jeu en vaut-t-il la chandelle ?

Le Président Ousmane Sonko n’est pas un attiseur de braises comme vous le prétendez. Il n’a cessé de le répéter. Il n’a qu’une seule maison, une seule famille, une seule nationalité : tous se trouvent au Sénégal. Comment peut-t-il brûler ce pays ?

Dans son meeting en 2019 à Bignona, il a invité publiquement ses parents de sortir de la brousse pour venir l’accompagner au Palais et il a vanté le cousinage au Sénégal. C’est une maladresse de votre part de vouloir stigmatiser le conflit casamançais au point d’en faire une arme politique. La phrase la plus sage est prononcée par le Président du conseil départemental Mamina Camara « nous avons perdu nous tentons de revenir ». N’ayez pas peur de la contradiction verbale ou écrite pourvu qu’elle soit saine et constructive.

Mais le Président Macky Sall aime-t-il réellement le Sénégal ? Je doute fort, vu la forte teneur de corruption qui active son administration. La gestion ulcérante de nos hydrocarbures, le contrat sur le fer de la Falémé interdisent aux cardiaques d’en prendre connaissance

Le Président Macky Sall est allé plus loin en pliant le glorieux étendard vert jaune rouge frappé de l’étoile vert en son centre du majestueux Lion rouge pour le mettre dans le trousseau tricolore du coq.

Boubacar Ba
Conseil des sages PASTEF Bignona

 

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *