Macky Sall, je ne vous félicite pas

Vous avez empêché une grande partie de votre population d’accomplir leur devoir citoyen ;

Vous avez empêché vos jeunes primo-inscrits de goûter à cette expression de la liberté qu’est le vote ;

Vous avez refusé à des leaders de votre peuple de pouvoir porter la parole de citoyens libres de prendre qui ils veulent comme représentant ;

Vous avez accusé et emprisonné des leaders qui pourtant n’ont pas fait plus que d’autres qui eux, sont bien au chaud sous vos ailles telle une mère poule et ses poussins ;

Vous avez manipulé, mal vérifié et vous n’avez donné aucune preuve de la validité d’un processus de parrainage que vous avez-vous-même imposé, processus d’élimination pure et simple de vos adversaires.

Pire encore Macky Sall, vous m’avez fait découvrir que je suis issue d’une ethnie, vous avez voulu me faire remarquer que c’était plus important que ma nationalité et mon drapeau, JE NE VOUS FÉLICITE PAS.

Au peuple du Sénégal,

Reprenons-nous en main, la paix est au-dessus de tout et elle doit être chérie à chaque instant, dans nos actes, discours et dans nos sanctions.

Ce chiffre de 58% me pousse à réfléchir.

Nous devons maintenant nous appliquer à nous battre pour l’éducation de notre peuple, le réveil de notre peuple, je parle là de choses concrètes.
De la maternelle, à l’université, dans les administrations ou dans les ateliers où des milliers de sénégalais s’activent, l’éducation doit être est au cœur de tout.

Nous sommes UN peuple… Indivisible, il faut que cela soit clair et évident dans l’esprit de tous.
Nous ne sommes pas peulhs, jola, serere, wolof … nous sommes tout cela, NOUS SOMMES SÉNÉGALAIS.

Nous ne sommes pas musulmans, catholiques, animistes, juifs, nous sommes tout cela, NOUS SOMMES SÉNÉGALAIS.

Toutes personnes, partis politiques où philosophies religieuses qui nous font sentir autre chose que cela, doivent être sanctionné. Si c’est dans les urnes pour un parti politique, tant mieux.

Je supporte qu’un candidat passe même si on le soupçonne de corruption, de malversation, d’être un « doungourou » de l’occident, MAIS TOUCHER A LA COHÉSION DE NOTRE PEUPLE pour ses basses besognes est une ignominie.

L’éducation est au cœur de tout, il nous fait rechercher non pas le strict minimum mais l’exploitation du produit pour un maximum de bénéfice.

Avec l’éducation, nous trouverons normal un président qui fait des autoroutes et nous trouverons graves si au lieu de faire 7km, il en fait 1 et utilise l’argent des 6 pour la corruption du peuple.

PASTEF,
Le chantier est grand, le défi est incommensurable, la seule chose que j’exhorte à tous, c’est le don de soi pour la patrie et RIEN D’AUTRE.

Vive le Sénégal
UN PEUPLE, UN BUT, UNE FOI

Mandiaye DIALLO.

Partager