Le Président Ousmane SONKO est-il devenu l’escalier d’ascension politique de tous les affidés de Macky SALL ?

À cette question, je réponds par l’affirmative. C’est un secret de polichinelle. Cest connu de tous que le degré de fidélité des pro-Macky se mesure désormais par leur courage à attaquer le Président Ousmane SONKO et à débiter toutes sortes d’insanités contre sa personne. C’est un baromètre de loyauté à sa majesté.

Aujourd’hui, pour plaire à Macky SALL, il faut attaquer SONKO, il faut l’éclabousser, l’abreuver d’injures et le peindre en noir, tel un démon ou un monstre à vouer aux gémonies ou à mener au purgatoire. Aussi, pour espérer une récompense politique, réussir la prouesse de taper dans l’œil du maître, avoir droit aux prébendes, il faut se livrer à cet exercice, devenu le jeu favori des apéristes et des autres membres de la coalition Benno Tass Yaakar.

SONKO est devenu pour eux un test de courage, une preuve de fidélité à l’endroit de leur mentor politique. Il est amusant de constater que ce jeu favori est aussi étendu dans le milieu de la presse. Certains mercenaires de la plume, journalistes ou soi-disant chroniqueurs inféodés au pot de vin se rivalisent d’ardeur de cet exercice de masturbation intellectuelle si honteuse.

C’est dire aujourd’hui combien le Président Ousmane SONKO fait peur à Macky SALL au point qu’il daigne utiliser des armes non conventionnelles pour le combattre et le discréditer. Mais c’est peine perdue. Le Président Ousmane SONKO est ceux-là que Dieu a béni. Vos attaques et complots contre lui sont le kérosène dont il a besoin pour mieux prendre son envol afin d’atterrir au palais en 2024. Pour qui sait lire entre les lignes se rend compte qu’il est en perpétuelle ascension fulgurante. Sa trajectoire politique en dit long sur le Grand Destin qui l’attend.

Quoi que vous puissiez faire contre lui, vous le propulsez telle une fusée, tel un bolide. Personne ne peut l’arrêter. Il est dans le cœur des milliers de Sénégalais. Il est le nouvel Espoir qui leur a permis de rêver d’un Sénégal nouveau, prospère et solidaire à bâtir. L’histoire donc de ce Sénégal de demain qui se dessine sous nos yeux va s’écrire avec lui car nous restons convaincus que la Renaissance de l’Afrique en gestation partira du Sénégal. Son acte de naissance sera officiellement délivré en 2024 qui consacrera à l’élection du Président Ousmane SONKO à la magistrature suprême.

Ibrahima DIEME.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.