Chronique de Diomaye #36 – Dialogue politique sourd et velléités de 3ème mandat.

A l’entame de ce 36ième numéro de sa chronique hebdomadaire,
Diomaye Faye commence par des mots de remerciements et d’encouragement à l’endroit des abonnés de la chaine YouTube Jotna TV. Pour une plus grande audience et de rentabilité commerciale pour le parti, il invite ainsi les patriotes de s’abonner sur la chaîne et d’activer la cloche de notification.

Deux thématiques dominent essentiellement cette chronique :le dialogue politique et le troisième mandat.

DÉSACCORDS SUR LE DIALOGUE POLITIQUE

Les points d’achoppement sur le dialogue politique porte sur la demande faite par l’opposition consistant en l’incompatibilité du statut de chef de l’État à celui de SG de parti.

Le désaccord porte également sur le mode de désignation du maire en cas de vacance de pouvoir. Ainsi la solution consistant à faire remplacer un maire par son 1er adjoint est antidémocratique.

Le désaccord porte aussi sur l’organe neutre devant organiser les élections. Ainsi l’opposition est unanime quant à la nécessaire mise en place d’un organe chargé des élections différent du ministère de l’intérieur.

TROISIÈME MANDAT

Diomaye termine sur la situation au Mali avertissant ainsi le PR sur toute velléité de vouloir briguer un troisième mandat qu’il s’est toujours défendu. Ainsi toute tentative à un forcing fera face à des manifestations populaires. A cette fin Diomaye met toutes les forces vives de la nation devant leurs responsabilités

 






Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *